Ce que tout Canadien devrait savoir pour se protéger contre le vol d'identité

Lecture de 2 min sur Habitation

mar 15, 2021

C’est facile de repérer un achat suspect sur une carte de crédit ou une tentative de fraude par un inconnu qui vous demande votre numéro d'assurance sociale, mais à l'ère du numérique, la créativité et l'ingéniosité des fraudeurs sont vraiment impressionnantes. Et ce n'est pas toujours une question d'argent. Les renseignements personnels d’un individu peuvent ouvrir plusieurs portes pour les fraudeurs, notamment faire une demande de prêt, louer un appartement ou un véhicule, etc. 

Chaque Canadien peut bénéficier d'un peu de connaissances et de conseils pour l'aider à protéger son identité.

Pourriez-vous en devenir victime? Statistiques canadiennes sur le vol d'identité

42 % des Canadiens ont remarqué que le nombre de publicités en ligne, de courriels, de textos et d’appels téléphoniques suspects est à la hausse*, mais saviez-vous que 52 % des Canadiens ne sont pas en mesure d'identifier tous les signes avant-coureurs d'un vol d'identité, même lorsque ces signes sont énumérés sur une liste*? Malheureusement, les fraudeurs sont de plus en plus astucieux :

Les fausses demandes

Les voleurs d'identité se servent des renseignements personnels de leurs victimes pour présenter diverses demandes de services. Par exemple, alors que la population luttait contre la COVID-19, d’innombrables cas d’anarques liées à des demandes pour la Prestation canadienne d’urgence (PCU) ont été signalés**. 

Fouille des poubelles pour trouver des informations

Compte tenu du fait que de plus en plus de gens travaillent à domicile, il va de soi que de plus en plus de renseignements personnels et professionnels se retrouvent dans les bacs de recyclage résidentiels. C’est beaucoup plus facile pour les voleurs de soulever un couvercle que d’essayer de pirater le courrier électronique d'une personne.

Signes que votre identité a été compromise

Les gens peuvent facilement soupçonner un vol d'identité lorsqu'ils remarquent des achats ou des retraits sur un compte et qu'ils ne peuvent pas les expliquer. Par ailleurs, le vol d'identité n'est pas toujours aussi perceptible que le vol ou la perte d'un portefeuille. Voici quelques-uns des signes avant-coureurs moins apparents :

Régimes d’assurance santé

Il y a de l’argent à faire avec les régimes d’assurance santé et les fraudeurs le savent très bien. Si vous vous retrouvez soudainement non couvert pour une maladie ou si vous semblez avoir atteint le plafond des prestations payables sans les avoir reçues, cela peut indiquer que votre identité a été compromise.

Appels de la part de créanciers

Méfiez-vous de tout appel d’un créancier concernant l’approbation ou le refus d’une demande de crédit que vous n'avez jamais présentée

Absence de courrier

Si le bureau de poste ne semble plus livrer vos factures ou autre courrier habituel, le tout peut avoir été redirigé vers une autre adresse par des fraudeurs ou pris directement de votre boîte aux lettres.

Prévention du vol d'identité au Canada

Il faut faire en sorte que ce soit difficile pour les criminels de voler notre identité et ainsi moins se soucier qu’ils puissent y arriver. Voici quelques conseils pour leur rendre la vie plus difficile :

Créez des mots de passe forts

Faites appel à des mots de passe forts pour vos activités en ligne. Utilisez une combinaison de lettres majuscules, de chiffres et de symboles pour créer un mot de passe fort pour chacun de vos comptes. N’utilisez jamais le même mot de passe d’un compte à l’autre.  

Repérer les faux courriels

Les fraudeurs semblent s’amuser à envoyer des faux courriels d'apparence officielle contenant des liens vers des formulaires à remplir ou des offres qui semblent trop belles pour être vraies. Ces courriels peuvent sembler provenir d'un câblodistributeur, d'une institution financière ou même du gouvernement. Vérifiez toujours l'adresse de l'expéditeur pour savoir d'où provient le courriel et ne cliquez jamais sur les liens qu’il contient, sauf s’il n’y a aucun doute quant à sa légitimité.

Bloquez les numéros suspects

Nous recevons tous des appels téléphoniques et des textos provenant d'adresses et de numéros inconnus d’un peu partout dans le monde. Il ne faut jamais donner de renseignements personnels au téléphone, sauf si vous êtes à l'origine de l'appel. Songez à activer la fonction de blocage de numéros de votre téléphone pour éviter d'être ciblé à plusieurs reprises.  

Ne laissez aucune trace sur papier

Déchiquetez ou détruisez les demandes de carte de crédit préapprouvées, les reçus de carte de crédit, les factures et toute autre information connexe dès que vous n'en avez plus besoin. Il serait également sage d’éviter de conserver des informations écrites concernant votre compte bancaire, vos numéros d'identification personnels (NIP), votre numéro d'assurance sociale et vos mots de passe, que ce soit à la maison ou dans votre portefeuille. 

Nous pouvons vous aider en cas de vol d'identité

Il est surprenant de constater que seulement 26 % des Canadiens ont indiqué avoir une protection contre le vol d'identité*. Si vous vous comptez parmi eux, veillez à vous renseigner auprès de votre courtier d'assurance afin de bien comprendre ce qui est couvert par votre police d’assurance. Johnson Assurance, qui cherche toujours à ce que vous soyez bien protégé, propose des polices d'assurance habitation qui offrent une protection contre le vol d'identité. Pour en connaître davantage sur l'assurance habitation offerte par l'intermédiaire de Johnson, appelez-nous ou visitez notre page sur l'assurance habitation.

* Selon un récent sondage effectué pour Johnson Assurance.

** https://fcnb.ca/fr/nouvelles-et-activites/bulletin-du-centre-antifraude-du-canada-arnaques-liees-a-la-prestation-canadienne-durgence

À propos du sondage : 
Du 26 juin au 28 juin 2020, un sondage en ligne a été réalisé par Maru/Blue auprès de 1 512 adultes canadiens qui ont été sélectionnés au hasard parmi les membres de La Voix Maru Canada. À des fins de comparaison, un échantillon probabiliste de cette taille offre une marge d'erreur approximative (ce qui mesure la variabilité de l'échantillon) de +/- 2,5 %, 19 fois sur 20. Les résultats ont été pondérés en fonction de l'éducation, de l'âge, du sexe et de la région (et au Québec, de la langue) pour correspondre à la population, selon les données de recensement, et ainsi faire en sorte que l'échantillon soit représentatif de l'ensemble de la population adulte du Canada. Tout écart concernant les totaux ou entre ceux-ci s’attribue à l'arrondissement.
 

Suite

Être copropriétaire présente un bon nombre des mêmes…